Lama Shédroup

Avant d’étudier la sophrologie, j’ai passé 17 ans dans le centre bouddhiste de Dhagpo Kagyu Ling en Dordogne.
Pendant toutes ces années j’ai écouté des enseignements et médité particulièrement pendant 2 retraites de 3 ans sous la direction du maître de retraite, Guendune Rinpoché.
Puis, petit à petit, j’ai partagé cette expérience en enseignant la vue bouddhiste et la méditation traditionnelle.
Avec le temps je me suis engagé dans la réflexion sur les apports du bouddhisme aux problématiques du monde comme le deuil, l’accompagnement en fin de vie, l’apaisement du stress par la méditation, etc…
En 2009, j’ai décidé de retourner vers une vie laïque, je me suis installé en Charente Maritime et j’ai étudié la sophrologie en tant que méthode moderne d’aide au développement personnel.
Sous le nom de Philippe Roy, mon patronyme laïque, je travaille actuellement aux liens entre la sophrologie et la méditation.